Suite 8: Celle que personne n’aimait 

La sentence venait de tomber. Dix ans de travaux forcés pour Al et Fari et cinq pour Max. Mon coeur s’était serré dans ma poitrine. Ils étaient là silencieux, têtes baissées. J’avais essayé tour à tour de regardais Max et Fari dans les yeux mais c’était peine perdu. C’était comme s’ils ne voyaient personne. Ils…

Suite 7 : Révélations 

Mes battements cardiaques s’étaient multipliés par mille, mes oreilles bourdonnaient. Mon cerveau n’arrivait pas à traiter l’information qu’il venait de recevoir. Ma vision devenait moins nette au fur et à mesure que les larmes montaient. J’étais pétrifiée, choquée, tétanisée. J’étais à la police depuis trois tours d’horloge et j’essayais de faire comprendre à ces messieurs,…

Suite 6: Volatilisés ! 

​ Cela faisait quatre jours que l’on n’avait pas de nouvelles de Farimata et Allassane. Je n’arrivais même plus à les joindre par téléphone. Je suis allée chez Fari, le vigile n’en savait pas plus que moi. Mais ils me donna quelques informations.  -Le mardi soir vers vingt et une heure, elle et Monsieur Allassane…

 Suite 5: Maman Félicia 

  Max et moi nagions dans le bonheur. Mon second roman était sur la bonne voie. L’histoire tenait la route, la page blanche ne m’effraiyais plus. J’étais très déterminée, motivée à cent pour cent.  Six mois étaient passés depuis le début de ma relation avec Max. Il m’avait présentée à sa mère dès le premier…

Suite 4: Maxwell 

J’étais tellement absorbée par mon travail, les articles par ci, les recherches pour mon second livre par là. La vie nocturne que l’on menait Fari et moi était mon échappatoire.  Les paparazzis continuaient à nous harceler, si ce n’était nous qui cherchions à être vues. J’avoue qu’au début cela me plaisait de jouer à la…

Suite 3 : Une amitié naissante 

Comment étais je devenue amie avec Farimata ? Notre amitié a surpris tout le monde, moi la première.  Après le jour de notre rencontre, on s’était revue pas mal de fois chez des amis en commun. On se disait bonjour ensuite chacune partait de son côté. Elle continuais à picoler, à cultiver une certaine extravagance…

Suite 2: Farimata 

J’ai connu Farimata à Dakar via des amis en commun. Une rencontre, on ne peut plus rocambolesque.  Elle avait des « amis » dans la sphère politique, dans le milieu de la mode, celui du show-business, celui des grandes familles religieuses. Cela m’étonnais d’autant plus que Fari n’avait aucune activité en ma connaissance qui pouvait lui permettre…

Première partie :Un fantôme du passé 

​  Ma famille n’était pas au courant, Assane mon patron n’était pas au courant, mon mari n’était pas au courant; pas plus que Assy, même si plusieurs fois je fus tentée de tout lui dire. Elle au moins aurait pu me  comprendre… Elle m’appelait souvent, nous parlions de tout et de rien, des cérémonies, de…